Une tradition oubliée

 Connaissez-vous la Despourguère ? Cette semaine nous mettons en lumière une tradition oubliée, qui animait autrefois les soirées d'automne, à l'époque où les machines agricoles étaient encore rares et que le travail était en grande partie manuel.

Un territoire de traditions

 

Le département des Landes est un territoire où certaines traditions sont très présentes et rythment le quotidien de ses habitants. On entend souvent parler des férias durant la période estivale, de la Mayade lors des événements importants chez les amis ou voisins, de la Haille de Nadau pour Noël et bien d’autres encore. Des traditions très respectées encore aujourd’hui et transmisses de génération en génération.

 

Cependant certaines traditions sont tombées dans l’oubli, sûrement à cause de l’arrivée de la technologie ou de l’exode vers les grandes villes...

La Despourguère est l’un d’entre elles. Une tradition oubliée que l’on souhaite mettre en avant en cette fin d’automne.

La Despourguère Kesako ?

La Despourguère, autrement dit l’action de débarrasser l’épi de maïs de ses fanes avant de le mettre à sécher, était l’occasion de se réunir en famille ou entre voisins dans une entraide réciproque. Un moment privilégié de transmission, qu'il fallait faire rapidement avant que les feuilles ne pourrissent sur l’épi.

 

Au programme de ce moment, épluchage du maïs, préparation d'un repas pour les travailleurs, fabrication de poupées de maïs pour les enfants, contes et chants traditionnels accompagnés parfois de la mélodie d'un l’accordéon...

C'était également l’occasion de transmettre les nouvelles et de commenter les événements du canton, du village ou du quartier.

Un instant pour se retrouver et fêter la fin des récoltes du maïs.

 

 

 

 

La Despourguère, une jolie tradition parmi tant d'autres qui subsiste dans la mémoire de nos grands-parents ou parents. Alors n'hésitez pas à leur rendre visite et à leur demander ce qu'évoque pour eux cette tradition. Une occasion de partager un instant hors du temps avec nos aînés.

 


Pauline

le 10 novembre 2021



l'armagnac, une histoire de rencontres

Les Paysages d'automne en landes Intérieures



Les Landes Intérieures
Carte Landes Intérieures

On s'appelle Claire, Amandine, Carine, et Célia. Explorateurs sans frontières, nous nous laissons guider par nos coups de cœur, de tête et de fourchettes.

 

De Mont de Marsan, à Saint-Sever, en passant par le Tursan, Hagetmau et Grenade sur l'Adour, nous aimons partager tous nos bons plans, idées sorties, rencontres et bonnes tables !


PUBLIEZ VOS PHOTOS AVEC LE #LANDESINTERIEURES