La Chalosse, terre de légendes

Le saviez-vous ? Dans le département des Landes, on compte environ 256 fontaines dites miraculeuses, guérisseuses ou encore de dévotion. Une curiosité qui m’a toujours intrigué ! Ces fontaines sont souvent bien cachées et partir à leur recherche peut parfois se transformer en jolie balade à la découverte de coins méconnus de notre territoire. 

Rando en Chalosse

Un peu d'histoire d'abord ...

L’eau a toujours été source de guérison durant des siècles et encore aujourd’hui. À l’origine, ces sources, faisaient partie de cultes païens et étaient très importantes dans la médecine populaire des campagnes landaises. La religion chrétienne s’est emparée de cette croyance et a souvent associé ces fontaines à un saint guérisseur. Aujourd’hui, avec la médecine moderne ces fontaines ne sont plus aussi souvent fréquentées qu’à leur début, mais le mythe perdure. Certaines, sont encore très bien entretenues et leurs rituels thérapeutiques sont encore bien ancrés dans la croyance populaire. Parfois même des processions sont encore organisées vers ces fontaines chaque année.

 

Partons donc à la découverte de ce petit patrimoine rural et laissons-nous bercer par les mythes et légendes qui les accompagnent. Pour oublier le temps d’une balade la période un peu morose et s’aérer l’esprit.


Quelques fontaines en landes intérieures :

Notre-Dame-Des-Pins à Aurice

Soigne rhumatismes, enfants en retard de marche, infirmités, douleurs des jambes.

 

Légende : À l’origine la source se trouvait au niveau de l’église d’Aurice au centre-ville non loin de la route et était consacrée à la guérison de toutes infirmités et à aider à la marche des petits enfants. Un jour des personnes malfaisantes s’amusèrent à saboter et à souiller la fontaine. Par une intervention mystérieuse, au milieu de la journée une tempête se leva dans le village et balaya tout sur son passage entrainant les eaux de la source à l’extérieur en plein pignada à l’endroit même où elle se trouve actuellement. La population mit tout en œuvre pour que la source retourne au centre-ville mais rien n’y fit, on cria au miracle. Une messe est célébrée chaque année le 6 août sur place.

 

Eau destinée à la boisson et aux ablutions. Le rite consiste à mouiller les membres à l'aide d'un mouchoir imbibé de l'eau de la source, il faut après abandonner le linge sur place. Le nombre d’offrandes déposées près de la vasque, comme des chaussures et chaussettes d’enfants ou d’adultes, montre que le culte lié à cette fontaine est encore bien vivant.

 

Comment s’y rendre : Route d’Aurice à Saint-Perdon

 

 

 


Fontaine Saint-Médard à Haut Mauco

Soigne les maladies de cœur.

 

Légende : Dans l’ancienne ville de Mauco, une étymologie populaire affirme que son nom vient de mau de co , qui signifie « mal de cœur ». La source miraculeuse est alors visitée pour toutes les maladies concernant le cœur. Une autre légende dit que, durant la Révolution, un curé se fit transpercer le cœur à cet endroit et de l’eau aurait jailli de la terre en contact avec le sang.

 

Comment s’y rendre : Avant le village par la D933 la route a été rectifiée, la fontaine se trouve en bordure de l'ancienne voie (stèle en pierre blanche).

 

 


©https://www.haut-mauco.fr/Notre-village/Haut-Mauco-en-images/fontaine

Source miraculeuse de Sainte-Rose à Samadet

Légende : La plus belle légende est celle de la fontaine d'eau de Sainte Rose à Samadet. L'eau de la fontaine aurait changé en roses les pommes de terre d'une jeune servante, son maitre aurait alors fait construire la chapelle. Une autre légende raconte qu'on retrouva une enfant égarée du nom de Rose au pied de la source un bouquet de fleurs à la main.

 

La fontaine a la vertu particulière pour guérir le mal dit "Maü d'Arrouzès"; inflammation aux boutons blancs, à la peau gercée en rouge, qui se manifeste sur la figure, les mains et parfois sur tout le corps. Des mamans viennent "laver" à la fontaine leurs petits atteints d'eczéma ou autre croûte de lait.

 

Comment s’y rendre : route de Hagetmau 40320 Samadet

 

 

 

 

©https://fontainesdeslandes.fr/?q=node/262

 

Le puit de Saint-Amand à Bascons

Soigne les maladies de peau, pellagre, eczéma, dartres.

 

Légende : Selon la légende, saint Amand, évangélisateur mérovingien, réalise vers 670 des miracles, ce qui lui vaut d'être célébré dans une chapelle bâtie près d'un puits qui attire des pèlerins venus pour ses eaux salvatrices.

Il ne faut pas y rire sinon on serait couvert de dartre… 

 

Une des pratiques les plus courante et de bénir l'huile de Saint Louis avec cette eau et l'huile deviendrait bénéfique pour guérir les fluxions dentaires.

 

 

 

 

 

 

La fontaine de Sainte Quitterie à Saint Martin d’Oney

La source est vertueuse pour les maux de tête et des yeux. 

 

Comment s'y rendre : dans le village une rue se transformant en chemin herbeux, laisse la poste sur la gauche, longe l'arrière de l'église et mène, après 100 m  jusqu'à à la fontaine, Son bâti s'ouvre vers le contrebas où coule l'affluent du Geloux et il est précédé par un calvaire lui-même protégé par un chêne multi centenaire. Elle a fait l'objet d'une très jolie mise en valeur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  ©https://www.fontainesdeslandes.fr/?q=node/350


Pauline

le 18 janvier 2021



Vous aimerez sans doute...


EN MODE “RECETTES HEALTHY” POUR CETTE NOUVELLE ANNÉE

DÉCOUVERTE DE LA FORÊT D'ART CONTEMPORAIN



Les Landes Intérieures
Carte Landes Intérieures

On s'appelle Claire, Amandine, Carine, et Célia. Explorateurs sans frontières, nous nous laissons guider par nos coups de cœur, de tête et de fourchettes.

 

De Mont de Marsan, à Saint-Sever, en passant par le Tursan, Hagetmau et Grenade sur l'Adour, nous aimons partager tous nos bons plans, idées sorties, rencontres et bonnes tables !


PUBLIEZ VOS PHOTOS AVEC LE #LANDESINTERIEURES