L'abbatiale de saint-sever : la rénovation centenaire...

Mystère, mystère… depuis 2015 déjà, l’abbatiale de Saint-Sever se cache derrière les échafaudages et les bâches, dans le bruit et la poussière d’un chantier qui, petit à petit, est en train de rendre à l’abbatiale toute sa splendeur. Classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO au titre du Chemin de Saint-Jacques de Compostelle depuis 1998, et aux Monuments Historiques depuis 1911, elle avait bien besoin d’un petit coup de pouce, cent ans après les premières rénovations !

 

Petit historique

Son chœur unique, composé de sept absides et absidioles, en fait un édifice majeur de la période du Moyen-Âge. Cette architecture marque le début de l’art roman et de l’importance croissante des pèlerinages dans l’économie des cités médiévales naissantes. Ainsi à Saint-Sever, entre les chapelles des absidioles et les chapelles à l’étage, on pouvait célébrer dix messes en même temps !

 

L’abbatiale était un site extrêmement attractif pour les pèlerins qui souhaitaient bénir leur voyage, et ainsi les moines et les commerçants alentours profitaient d’une manne financière vitale pour la survie puis le développement de la cité. Il ne reste que deux exemples de cette architecture en France. L’autre se situe dans le Cher, à Chateaumeillant.

 

 

Au fil des siècles se succéderont destructions, rénovations et grands travaux, et aujourd’hui l’abbatiale de Saint-Sever est classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO au titre du Chemin de Saint-Jacques de Compostelle depuis 1998, et aux Monuments Historiques depuis 1911.

Les travaux

Les travaux ont débuté avec la rénovation du chœur (le fond de l’église, là où se trouvent l’autel principal et les sept absidioles si particulières), et c’est l’an dernier qu’ont enfin commencé les travaux de la nef.

 

 

Et tout y passe ! Des sols aux plafonds, en passant par les peintures, les tableaux, les meubles, les vitraux et les lustres, l’ensemble de l’abbatiale est nettoyé, lustré et même reconstitué si besoin. Une trentaine d’artisans de tous les corps de métiers de la restauration se succèdent sur le site.

Avant...

Après !


Nettoyage des peintures
Nettoyage des peintures

Pour la restauration des peintures murales, le parti pris de l’architecte des Monuments Historiques, Stéphane Thouin, a été de conserver celles faites par les restaurateurs du XIX° siècle. En effet, même si celles-ci ne correspondent pas à l’aspect original de l’abbatiale telle qu’elle était pendant la période romane, ces peintures font maintenant partie de l’identité de l’abbaye. De plus, étant en bon état, il aurait été dommage de les enlever, car elles sont d’une certaine manière le témoin d’une autre histoire, celle de la restauration patrimoniale.

 

Bien sûr, les fameux chapiteaux de l’abbatiale passent aussi par les mains expertes de sculpteurs-restaurateurs, et leur reconstitution si besoin se fait en discussion avec l’architecte des Monuments Historiques, maître d’ouvrage du chantier. Sur un des modillons (petite partie sculptée soutenant une poutre) dont il ne restait que la représentation de deux jambes, masculines ou féminines, on ne le saura jamais, une des restauratrices a décidé de recréer une femme à part entière… Cette création du XXI° siècle trompera peut-être les futurs historiens et archéologues !

 

C’est un travail titanesque mais délicat dont on voit pourtant bientôt la fin, prévue pour l’été 2020.

 

 

En attendant, on peut profiter de cette magnifique vidéo :


N'hésitez pas, l'abbatiale est ouverte au public !

L’abbatiale reste ouverte au public pendant toute la durée des travaux.

 

Des visites guidées sont organisées par l’Office de Tourisme Chalosse Tursan à Saint-Sever. Grâce aux travaux effectués, on peut accéder à la tribune des moines et au clocher pendant la visite guidée de l’abbatiale et du cloître. Un plan patrimonial avec la visite du centre historique de la ville est aussi disponible gratuitement à l’office de tourisme.

 

De janvier à juin les visites sont accessibles seulement sur réservation par les groupes (réserver auprès de l’office de tourisme, 3.5€/personne). On y fait le tour du centre historique de la ville et de l’abbatiale.

Durant la saison estivale, les visites guidées ont lieu plusieurs fois par semaine, notamment les visites « Saint-Sever à l’envers et vue d’en haut ».

 

Vous pouvez toujours faire la visite interactive libre « le voyage de Guilhem » en louant une tablette tactile à l’office de tourisme de Saint-Sever (5€ plus caution), ou sur votre smartphone en suivant les panneaux dans la ville et en flashant les codes qui renvoient sur les vidéos.

Pour plus d’informations, cliquez ici !

 

 

Merci à Alizée Le Pannerer, responsable du Musée des Jacobins de Saint-Sever, et Jean-Marc Fabier, élu au Patrimoine de la ville de Saint-Sever.


où nous trouver ?

Office de Tourisme Chalosse Tursan

Place du Tour du Sol 

40500 SAINT-SEVER

 

Tél : 05 58 76 34 64

 

www.landes-chalosse.com

 


Anne-Laure

le 28 janvier 2019



Vous aimerez sans doute...

IDÉES SORTIES Janvier

visites guidées insolites