Gourmandise locale carnavalesque

Après la galette des Rois en janvier, les crêpes de la Chandeleur en février... le mois de mars est encore une fois l'occasion de cuisiner et de se faire plaisir !

C'est pour nous l'occasion de mettre à l'honneur une pâtisserie locale : le beignet de carnaval.

Comme pour le pastis landais, il existe autant de recettes que de pâtissiers ! Aujourd'hui, je vous ouvre mon carnet de recette familial, pour vous partager mon expérience de fabrication des beignets...

Ça à l'air bon non ?


Les ingrédients

Pour à peu près une 40aines de beignets

(et oui les beignets, ça se partage à l'heure du goûter, ça se déguste chaud et froid...)

- 0,5 L d'eau

- 100g de beurre

- 275g de farine

- 35g de maïzena

- 35g de fécule

- 7,5g de levure

- 5 morceaux de sucres

- 7 œufs

- 1 pincée de sel

- Parfums : rhum, vanille, orange et citron (à l'appréciation de chacun)

- huile de friture


Avant toute chose, 3 petites infos avant de vous lancer dans cette préparation : prévoir de l'huile de coude, de la patience et une tenue qui ne craint rien...

1ère étape

Dans une casserole on mélange : l'eau, le beurre, le sucre, le sel et les parfums.

Il faut porter le mélange à ébullition.

 

Pendant ce temps là, on prépare la suite de la recette et on mélange dans un récipient : la farine avec la fécule et la maïzena.

 

 

2ème étape

Quand notre mélange bout, on peut éteindre de le feu.

A ce moment là on "jette" d'un coup le mélange farine/fécule/maïzena, dans la casserole. (alors on jette.... doucement, après il faut nettoyer tout le plan de travail sinon!)

Maintenant on sort les gros bras et on mélange énergiquement pour obtenir une pâte assez lisse. Quand il n'y a plus de grumeaux, on rallume le feu et on dessèche la pâte tout en mélangeant.


3ème étape

Quand vous avez une pâte bien lisse et "sèche" (le repère c'est quand la pâte ne colle ni à la casserole, ni à la cuillère)

Il faut faire refroidir cette pâte : pour cela on peut la transférer dans un autre plat et la mettre sur le rebord de la fenêtre 10min.

 

Quand la pâte est tiède, on peut y ajouter les œufs et la levure.

Pour ça, l'idéal, c'est d'utiliser les mains : on sort les bagues, les bracelets (petit conseil on évite les ongles longs aussi...) et on se lave les mains ! C'est parti.

 

1 à 1 on mélange les œufs. Au bout de 4, on peut ajouter la levure.

Après avoir tout mélanger, la pâte est ni trop dure, ni trop liquide, mais un peu élastique. On est prêt pour passer la la cuisson !


4ème étape

C'est à ce moment là qu'il faut s'armer de patience et qu'il faut mettre des vêtements auxquels on ne tien pas trop. Vous pouvez aussi en prévision, ouvrir les fenêtres... Car le beignet, ça se frit, vous l'aurez compris !

Pour aller plus vite prévoyez 2 récipients : soit des cocotes, soit des poêles assez profondes (les beignets vont gonfler et flotter, il leur faut donc de la place).

On rempli les récipients d'huile et on fait chauffer. Pour tester la température vous pouvez mettre un petit bout de pâte dans l'huile.

Quand c'est chaud, utilisez des cuillères à soupe pour former des petites boules que vous faites tomber dans l'huile : c'est parti pour "le ballet des beignets". Durant leur cuisson, ils vont gonfler, se craquer et tourner sur eux-même tout seul.

Quand ils sont bien colorés vous pouvez les sortir. Réserver dans un plat en les saupoudrant de sucre en poudre.

Dernière étape

Le meilleur pour la fin : la dégustation ! A ce moment là, on ferme les yeux sur les calories et on se fait plaisir. Le beignet se mange aussi bien chaud que froid.

 

Le beignet peut être plein ou creux : avec cette recette les beignets sont croustillants à l'extérieur, moelleux dedans, mais l'intérieur est vide.

 

Quand les beignets sont creux, les plus gourmands peuvent alors pousser la gourmandise à l'extrême en remplissant leur beignet de crème au chocolat ou autre... J'dis ça, j'dis rien !


 

Pour ceux qui n'aiment pas cuisiner, ceux qui n'ont pas le temps ou ceux qui n'ont pas envie... nos boulangeries sont là pour vous et vous régaler !

 

quelques bonnes adresses...

Pâtisserie Christian Dupin

26 Rue Léon Gambetta

40000 Mont-de-Marsan

Boulangeries du Pays Grenadois

Retrouvez les adresses des boulangeries autour de Grenade-sur-l'Adour

Boulangeries de Saint-sever

Pâtisserie Larrezet

Place du Cap de Pouy 40500 Saint-Sever

18 Rue Victor Hugo, 40700 Hagetmau 

Boulangerie Boucheres

7 Place du Tour de Sol 40500 Saint-Sever

Z.I. Rocade Sud, 40700 Hagetmau



Le 16 février 2021


Vous aimerez sans doute...

Chalosse, terres de légendes

Au vert pendant les vacances



Les Landes Intérieures
Carte Landes Intérieures

On s'appelle Claire, Amandine, Carine, et Célia. Explorateurs sans frontières, nous nous laissons guider par nos coups de cœur, de tête et de fourchettes.

 

De Mont de Marsan, à Saint-Sever, en passant par le Tursan, Hagetmau et Grenade sur l'Adour, nous aimons partager tous nos bons plans, idées sorties, rencontres et bonnes tables !


PUBLIEZ VOS PHOTOS AVEC LE #LANDESINTERIEURES